Humeurs de Conseils

Après une séquence politique principalement nationale où le pays a un nouveau président et une nouvelle assemblée,  en cette fin de mois de juin, les affaires locales ont repris leur cours. Le maire de calais a convoqué les deux conseils, communal et intercommunal

Vous trouverez ci-dessous les quelques thèmes évoqués

L’arrivée d’un nouveau centre commercial a fait débat. cliquez ICI pour lire » Projet commercial pas clair ».

Logistique sur la zone de développement économique de la turquerie. Le maire de Calais nous apprend que le mariage avec DCB Internationale est terminée mais que tout va bien. Cargo beamer est toujours en capacité d’investir dans le Calaisis. Je veux bien croire le Maire de Calais. Cela étant, entre le moment où j’ai proposé en 2008 aux élus du territoire d’acquérir 160 ha et d’y installer la plus grande zone de logistique au nord de Paris alimentée par le ferré et le routier, au cœur d’un triangle européen, Londres/Bruxelles/Paris, le Brexit est passé par là.

Dans son propos d’introduction, le maire de Calais n’évoque aucunement cette question.

En mars 2019, les règles d’aujourd’hui ne seront plus celles demain en matière de lien entre le Calaisis et l’île de Grande-Bretagne. Quel impact en matière de flux transmanche ? Quel Impact sur le plan économique et social ? Silence assourdissant … faut-il rappeler à certains que diriger, c’est prévoir.

Les réfugiés : le maire de Calais invite les élus du territoire à soutenir sa motion contre l’application d’une décision de justice où cette dernière rappelait la nécessité de subvenir aux besoins primaires d’une population en détresse.

Cette motion voté également par les élus régionaux des hauts de France, relève de l’indécence.

Boire et manger sont les besoins primaires même pour un syrien aujourd’hui ou un arménien hier.

Au delà de la question de l’accueil des réfugiés, une décision justice se doit d’être appliquée, quelque soit la décision.

Les élus doivent être exemplaires en la matière. Quel exemple vous donnez aux habitants ????

Rapport de la Cour des comptes régionale : Voici un sujet sur lequel le maire de Calais a beaucoup feuille de route établie par le juge de la cour des comptes régionale. Bien sur, elle rappelle que l’ancien président avait dépensé tous les sous sans que personne ne s’en aperçoive. Ce comportement démontre à l’envie l’inconsistance du personnage.

Rapport de la Cour des comptes régionale (suite) : il est inscrit que les agents de la Ville et de l’agglo ne travaillent pas assez au regard de la loi. À la différence de la décision de justice concernant les réfugiés, le maire de Calais est une excellente élève et s’empresse de mettre en application les préconisations du juge de la cour des comptes.

Par la volonté de s’appuyer sur ce document, la libre administration d’une collectivité est remise en cause. Est ce un juge au pouvoir sur ce territoire ou les élus issus du suffrage universel ??

Le Centre d’accueil et d’orientation Coluche : Ce Centre est une bizarrerie. Il doit être construit entre un voie ferrée, une route à 4 voies et canal. À quelques centaines de mètres de là, le quartier du fort nieulay à besoin d’un outil social digne de ce nom. Un Centre social est présent. Il a été l’un des premiers issus des politiques DSQ en 1983 lancés par les gouvernements Mauroy et Fabius

Il a un grand besoin de rénovation. Il est au cœur du quartier où les habitants vivent. Il est enraciné dans les politiques publiques. L’urgence est donc de rénover l’outil Centre Social et investir dans des politiques innovantes afin que les habitants du quartier n’est plus le sentiment d’abandon. Ça vaut au moins 6 millions d’euros, coût aujourd’hui de la soucoupe volante qui atterira près du futur Mac Donald

Vidéo-surveillance : nous constatons l’extension du périmètre sur le sujet. Surfant sur le sentiment d’insécurité, le maire de Calais investit dans la machine plutôt que dans la présence humaine. Pour rappel, le maire de Calais a enterreré le service de médiation. Les machines ne favoriseront pas le sentiment d’insécurité et d’abandon.

Le rehumanisation de l’espace public doit être LA priorité.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *