Mensonges !!!

Le bilan du Maire de Calais pourrait se caractériser par un seul mot : «mensonges».

Sur le plan économique, les projets en logistique et la création d’un parc d’attraction, gros pourvoyeur d’emplois, n’ont pas vu le jour. Pour preuve, il suffit de se rendre sur zone logistique “ La Turquerie ” pour s’apercevoir qu’aucun projets n’est sorti de terre. Le mensonge est caractérisé lorsque le maire de Calais annonce une occupation de 60 ha sur 90 ha, sachant que le foncier disponible est de 160 ha. En corollaire, on peut se poser la question de l’efficacité de Calais Promotion, richement dotée et sa présence dans les salons internationaux comme le MIPIM à Cannes.

De plus, le BREXIT aura un impact sur l’activité économique du territoire. Aucun plan B ou C ou D n’est prévu pour l’accompagnement du tissu économique. Malgré cela, le maire de Calais annonce «orbi et urbi» que tout ira bien : mensonges.

Dans le même temps, nous avons vu apparaître un «dragon». « Long ma», le Cheval-Dragon, arrivé en juin 2016, me semblait pertinent au regard des politiques publiques événementielles qui peut dynamiser un tissu économique et commercial.

Hélas, ce dragon est devenu une fausse bonne idée en raison de la pérennisation et l’investissement en conséquence à la hauteur de 30 millions d’euros. Les conséquences financières seront lourdes sur les finances publiques. Le mensonge se trouve sur le retour sur investissement pour le territoire.

Je pourrais décliner de nombreux sujets (économie sociale et solidaire, crématorium, culture…)

Le mandat du maire de Calais s’est donc bâti sur le mensonge envers les calaisiens qui l’ont élu. 

Philippe BLET,

Délégué National

Radicaux de Gauche

Voix du Nord, Édition Calais, 23 janvier 2020
Yann CAPET, Voix du Nord, Édition Calais, 23 janvier 2020
Christophe DUFFY, Voix du Nord, Édition Calais, 23 janvier 2020
Jacky Hénin, Voix du Nord, Édition Calais, 23 janvier 2020

Add a Comment