5 euros et l’Allocation Réussite Étudiants

Lorsqu’il était candidat à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron a dit aux Français qu’il n’était « ni de droite, ni de gauche ». Au regard des mesures qui se profilent au début de ce quinquennat, je pense que le président de la République est « ni de gauche, ni de gauche ».

Pour preuve, la future baisse de cinq euros de l’APL par mois et par ménage. Certes, cinq euros, cela ne représente pas une grosse somme pour beaucoup de personnes et en un an, cela représente soixante euros. Tout le monde n’est pas nanti et je pense notamment aux étudiants qui ont les plus grandes difficultés à boucler leurs mois. Certes, la solution est toute trouvée, il suffit d’avoir moins d’étudiants en facultés, comme ces quatre vingt-mille bacheliers qui ne trouvent pas d’affectation ! Comment mépriser à ce point celles et ceux qui feront la France de demain ! Quelle honte de faire porter le chapeau de cette première mesure contre nos jeunes au précédent gouvernement !!!

Emmanuel Macron ne voit pas la réalité des choses et n’a qu’une vision comptable et financière. L’abondance de chiffres (chez Rothschild et ailleurs) façonne fatalement une vision particulière de la nation. Il ne résonne que sur des visions globales dépourvues de toute forme d’humanité. Décidément, le président de la République ne sait plus comment descendre dans les sondages d’opinion, après l’éviction de cinq ministres ou secrétaires d’Etats englués dans des affaires de financements ou après la démission du général Pierre de Villiers. Attendons la suite, mais ne restons pas les bras ballants.

Les jeunes du Calaisis auront besoin d’un soutien supplémentaire en raison de l’abandon en rase campagne du Président Macron à leur encontre. Alors si la solidarité nationale ne fonctionne pas, la solidarité intercommunale doit jouer son rôle.

C’est pourquoi, initiateur en 2012 de l’allocation réussite étudiante à Cap Calaisis, je propose aux élus de l’intercommunalité du calaisis de prendre en charge les cinq euros qui manqueront chaque mois dans le budget des étudiants.

Nous avons le devoir de préparer l’avenir. Les jeunes de Calais et du Calaisis sont l’avenir de notre territoire.

(Afin de bénéficier de l’Allocation Réussite Étudiant, il est nécessaire de vous rapprocher des services de l’agglomération de Calais)

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *