Du Bourget à Bercy, un discours fondateur

Je me suis rendu ce dimanche au meeting de Benoît Hamon à Paris-Bercy. Au départ de Calais, je retrouve dans le bus de nombreuses connaissances. L’ambiance est calme en raison, certainement, de l’heure de départ pour un dimanche matin.

À l’arrivée dans le quartier Bercy, une première surprise nous attends : une file impressionnante pour accéder au meeting. Sagement,  nous intégrons la file. Le climat est bon enfant. Au bout d’une heure, nous arrivons dans le hall de la salle.  

Seconde surprise, il ne reste que quelques places. Heureux de trouver une place assise,  très rapidement, je comprends que nous allons vivre un moment important dans le cadre cette élection présidentielle.

En attendant, Benoît Hamon, candidat désigné par les électeurs de la primaire citoyenne,  de nombreuses interventions, Anne Hidalgo, Luc Carvounas, Christiane Taubira, Najat Vallaut-Belkacem… font monter la pression dans la salle.

Je vois beaucoup de jeunes, avec beaucoup de satisfaction. Ces jeunes sont notre avenir et les voir de nouveau engagés en politique me ravit et m’émeut.  Je désespérais de voir nos jeunes peu enclin  à l’engagement dans la Cité.  Ce fut ma troisième surprise.

Le speaker nous annonce que l’organisation a été obligé d’installer des écrans géants à l’extérieur car il n’y a plus place.  La salle est comble. Nous sommes près de 25 000 venus de toutes les régions.

Surprise face au matraquage médiatique où les commentateurs et observateurs dit bien-informés annonçaient le manque de soutien au candidat de la belle alliance populaire.  

Il est 15h30. C’est l’arrivée de Benoît Hamon. C’est une première pour moi d’écouter “en live” Benoît HAMON.

Je suis surpris par le ton solennel, par le contenu, par la gravité mais surtout la vision dans laquelle il souhaite pour la France et les français. Benoît Hamon montre sa détermination et son propos est clair,  précis.Je retrouve un discours véritablement social-démocrate en intégrant la dimension environnemental. Je comprends pourquoi les libéraux rejoignent d’autres candidats.

Aux primaires citoyennes, Benoît Hamon n’était pas mon candidat.  Au delà de la question de la parole donnée et à l’écoute de son discours fondateur,  tout comme celui du Bourget en 2012 avec François Hollande, Benoît HAMON a démontré sa capacité à devenir un futur Président de la République.

Les 23 avril et 7 mai, nous avons le devoir de soutenir et voter Benoit Hamon

pour que nos enfants aient un futur désirable


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *