Hôpital de Calais ? Santé oui, logique mercantile NON

20150521_105405Je suis allé apporter ce matin mon soutien au personnel de l’hôpital de Calais qui est aujourd’hui contraint de faire grève pour tenter de garder des conditions de travail décentes qui sont le gage d’une qualité de service qui est primordiale en milieu hospitalier.

Comment ne pas être solidaire de ces sentinelles de la République en terme de santé à qui le directeur de l’établissement, Martin Trelcat, veut supprimer des RTT et le droit de bénéficier des fêtes locales.
20150521_105436Au nom de quoi ? Au nom de la sacro-sainte logique libérale qui aujourd’hui prévaut au sein de l’hôpital public. M. Trelcat ne cesse de clamer dans la presse qu’il a dégagé en 2014 « un excédent de 270 000 euros » et ce pour réclamer encore plus de sacrifices de la part d’un personnel sous tension.
Comment ne pas trouver indécent le fait de proposer à des agents qui ont une tâche des plus difficiles, celle de soigner, de réduire leur temps de travail journalier de six minutes pour récupérer trois jours de RTT. Commentaire du directeur dans la presse : «  Cela permettra d’avoir 70 agents présents en plus chaque jour ». Oui. Cela permettra au directeur d’avoir 70 agents démobilisés  présents chaque jour et surtout cela lui fera une belle médaille d’agent comptable sur son CV …

Nous partageons toutes et tous l’idée que les services publics doivent réaliser des économies dans le contexte de crise que nous connaissons. La logique voudrait que les économies réalisées à l’hôpital profitent aux malades grâce à une qualité d’accueil renforcée. Au regard de la mobilisation du personnel hospitalier nous en sommes bien loin.

En tant qu’élu d’opposition MRC à la Ville de Calais, je trouve affligeant que la maire UMP Natacha Bouchart qui est pourtant la Présidente du conseil de surveillance de l’hôpital ne fasse pas valoir qu’il est légitime d’avoir une politique de santé digne de ce nom et que pour cela il est légitime qu’elle passe par le respect des personnels de santé ?

2015-05-21 12.30.51Fidèle à la logique de son parti qui dénigre les 35 heures et les services publics, Madame Bouchart est pleinement dans son rôle. À qui ne dit mot consent. Dans le dossier de l’hôpital comme dans d’autres où la notion de droit du travail et de sauvegarde de l’emploi devrait primer , cette élue a une calculatrice à la place du cœur. Cela est peut-être lié au fait qu’elle n’a pas été salariée depuis bien longtemps et donc est incapable d’empathie ?

Chacun est responsable de ses actes. La mienne est d’être aux côtés de ceux qui luttent pour préserver des acquis sociaux de plus en plus menacés et surtout la possibilité pour chaque citoyen d’avoir accès aux soins, à l’éducation, à la culture. Cela devrait être le premier engagement de tout homme et de toute femme politique, fidèle aux principes de notre Nation.

Note moyenne  1 2 3 4 5fVous devez vous connecter pour voter
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015
Soutien des agents du Centre Hospitalier de Calais 21 mai 2015

Add a Comment