Calais a besoin d’unité et non d’une nantie illuminée !

MRC_calaisCe matin, Marine Le Pen est venue par pur opportunisme faire escale dans notre cité. Pour les élus du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC), pour tous les démocrates et républicains, c’est une blessure de voir les abords de l’Hôtel de Ville de Calais, notre Maison commune, être à nouveau souillés : hier, par une bande de nostalgiques de l’ordre noir venu vomir leur haine de l’autre, aujourd’hui par une Walkyrie enrubannée de la cocarde nationale et européenne. Cette visite médiatique est selon nous à replacer dans un contexte très concret.

Comme le rappelle à juste titre le journal Le Monde, Calais a été abandonnée depuis quinze ans dans la gestion des flux migratoires par les gouvernements successifs. Notre ville est devenue le terrain de jeu, l’endroit où il faut être vu pour déverser son fiel, endormir le peuple.

Chez ces gens là, chez ces élus là, Monsieur, Madame, on compte … les voix et l’on promet tout et n’importe quoi. L’indignation est facile lorsque l’on vit dans la France douillette et bourgeoise de Saint-Cloud. Parfaite incarnation de la France nantie et pas seulement « n’antisémite » comme disait Desproges, Marine Le Pen ne pouvait manquer de venir à Calais poser son discours de haine.

Un vrai marketing politique, les médias s’étant fait écho à grand renfort de gros titres démesurés des tensions entre réfugiés à Calais.

Les élus du Mouvement Républicain et Citoyen qui travaillent  au sein d’une majorité plurielle pour apporter au quotidien une réponse à l’épineux dossier des réfugiés nous ne sommes pas dupes. Depuis des années, nous martelons que la réponse à la gestion des flux migratoires doit être humaniste et politique.

Quelle est la réalité politique ?

Sarkozy a déplacé, avec les accords du Touquet, la frontière de Douvres à Calais. Le Parti Socialiste au pouvoir est incapable d’écouter le peuple Français et encore moins les Calaisiens et les Calaisiennes !

Quant au Front National … Le père de Marine Le Pen qui a dormi sur les travées du Parlement Européen durant des lustres est t-il intervenu  pour changer le cours des choses ? Non ! Et pourtant le problème des migrants avant d’être national est bien européen !

Face au désengagement de l’Etat, de l’Europe, les élus du MRC se mobilisent aux côtés d’homologues n’appartenant pas à la même famille politique mais ayant conscience que le Calaisis a besoin d’une unité de raison, d’une unité démocratique.

Laissons au FN la haine et la couette douillette d’élue, installée à Bruxelles, à Marine Le Pen.
Calais, le Calaisis n’ont pas besoin de « parleux » venus d’ailleurs mais de « faiseux » qui ont une conscience.

Ce qui sauvera notre territoire, notre région, la France, c’est un engagement sans faille d’hommes et de femmes soucieux de défendre les valeurs républicaines, capables de replacer l’humain au cœur d’une économie solidaire et ouverte. C’est le sens de notre engagement pour les Calaisiens et les Calaisiennes. C’est le sens noble de la politique, du politicien qui s’investit pour sa cité.

C’est pourquoi, Philippe Blet, MRC, Président de la Communauté d’agglomération Cap Calaisis, participera aux travaux de la « mission sur la situation des migrants dans le Calaisis » qui a été confiée par le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve à MM. Jean Aribaud et Jérôme Vignon.

Add a Comment