Economie Sociale et Solidaire à Cap Calaisis

Lancement du fonds d'intervention à l'Economie Sociale et Solidaire
Lancement du fonds d’intervention à l’Economie Sociale et Solidaire

Si l’économie sociale et solidaire s’inscrit dans une histoire ancienne, avec les premières associations ouvrières du 19ème siècle, les coopératives de consommateurs et d’habitants, les sociétés de secours mutuel…, ses modes de faire font écho aux préoccupations d’aujourd’hui.

Les crises financière, économique, sociale et écologique que traverse la société transforment en profondeur nos manières de faire. L’abstention croissante et la démobilisation citoyenne obligent à repenser la place et le rôle des habitants, des acteurs économiques, des élus.

Symptômes de ce changement, les notions de développement durable, d’économie collaborative, de démocratie participative, d’innovation sociale, de biens communs irriguent les discours et les champs d’activités.

Parce qu’elle conjugue développement économique, lutte contre l’exclusion, responsabilité écologique et participation citoyenne, l’ESS est plus que jamais en capacité d’apporter des réponses aux besoins économiques, sociaux et environnementaux.

S’appuyant sur la mobilisation citoyenne, elle marque l’implication des habitants, des acteurs et des élus dans le développement d’une société plus solidaire.

C’est dans cet état d’esprit que Cap Calaisis souhaite développer l’économie sociale et solidaire sur le territoire. A cette fin, la Communauté d’agglomération  a lancé un appel à projet portant sur 3 axes :

  1. Coopération économique et/ou mutualisation entre deux ou plusieurs structures du territoire
  2. Démarrage d’activité ESS
  3. Education populaire, jeunes et ESS

Suite à la commission Economie Sociale et Solidaire / Cohésion Sociale du 4 juin dernier quatre projets ont été retenus.

Dans la catégorie « Démarrage d’activité ESS » :

Création d’une auto-école sociale appelée Trajectoire, projet portée par Mr Philippe Delville, à travers l’association Cide-Lise. Il s’agit de permettre aux personnes qui ont des difficultés sociales, financières et/ou d’apprentissage, d’accéder à la mobilité en passant les épreuves théoriques et pratiques du permis de conduire, dans un cadre adapté. (4.226 €)

Création d’un Eco Garage, garage associatif permettant aux personnes qui ont des difficultés sociales et/ou financières de réaliser (ou faire réaliser) les réparations nécessaires sur leur véhicule. Projet porté par Mr Morgan Clerbout, à travers l’association Eco Garage du Boulonnais. (8.150 €)

Création d’une entreprise d’insertion dans les métiers du bâtiment, projet porté par la Régie de Quartier de Calais et son Président Marcel Pidou. (10.000 €)

Dans la catégorie « Education populaire, jeunes et ESS » :

Le projet « Agir local, penser global » porté par la Ligue de  l’enseignement. Ce projet consiste à mettre en place deux semaines d’animations consécutives en faveur de l’éducation à la solidarité internationale et à l’éducation à l’écocitoyenneté. (7.600 €)

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *