Regie de Quartier : Lancement de son entreprise d’insertion

regie quartierJ’adresse mes félicitations  aux salariés, au directeur de la régie de quartier et à son président pour leur ténacité. Ce projet, je sais que vous y travaillez depuis des années. Monter une entreprise est déjà une aventure, monter une entreprise d’insertion c’est un parcours du combattant.

Vous le savez, la communauté d’agglomération est fortement engagée dans toutes les politiques d’insertion. C’est même devenu, depuis 2011, le budget le plus important des politiques mises en place. Devant le développement économique et le tourisme. C’est dire ! Une part importante du budget insertion de Cap Calaisis, au travers du PLIE, est consacrée aux structures d’insertion par l’économique.

C’est un choix politique car j’ai pu mesurer depuis longtemps à quel point donner un emploi à quelqu’un était un acte de valorisation de l’être humain. Un emploi c’est plus qu’un salaire qui rentre. C’est une dignité et une confiance en soi retrouvées. C’est un savoir-faire qui est valorisé. Ce sont des liens sociaux qui se créent. Bref c’est la vie qui entre à nouveau au foyer.

Il existait déjà de nombreux dispositifs pour soutenir les associations d’insertion, en complément de ce que met l’Etat, le Conseil Général, la Direccte, la commune de Calais, Le PLIE intercommunal…

Mais Cap Calaisis n’intervenait pas encore auprès des entreprises d’insertion, ……jusqu’à l’an dernier. En effet, en 2012, les élus ont ajouté un étage aux dispositifs d’insertion existant en créant un « fonds formation insertion » destiné spécifiquement aux entreprises d’insertion.

C’est le Plan Local d’Insertion par l’Economique qui est chargé de gérer ce fonds dont le but est de favoriser l’entrée en formation qualifiante du personnel en insertion. Monsieur le directeur, je vous invite à vous rapprocher du PLIE pour bénéficier de ce soutien.

Mais j’ai conscience que cette nouvelle structure a besoin d’autre chose que des aides financières, même si elles sont très utiles.

Soyons clairs. Ce qu’il faut, avant tout, c’est du boulot !

J’ai donc demandé aux services de l’agglomération de réserver certains travaux d’insertion, comme la loi nous y autorise, à destination des entreprises d’insertion.

Cette disposition vient en complément de la clause d’insertion qui existe déjà dans nos marchés publics et que je fais appliquer, systématiquement, depuis 2008.

La régie de quartier étant la première entreprise d’insertion créée sur notre territoire, elle aura toutes ses chances pour accéder à ces marchés. Ce sera pour elle un coup de pouce au démarrage.

Vous ne devez pas craindre la concurrence. Vous avez un vrai savoir-faire que vous développez depuis des années. Je crois que l’insertion a toute sa place dans notre système économique. Elle n’est absolument pas une menace pour les entreprises classiques, au contraire.

L’insertion représente à peine un millième des heures de travail sur un territoire comme Cap Calaisis. Par contre, C’est un sas de préparation et de formation extraordinaire pour les salariés. Et c’est la principale raison de notre soutien.

Continuez votre progression. Encore toutes mes félicitations aux salariés de la Régie.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *