Inauguration de la navette fluviale : La Majest’In

majestin_inaugurationHabituellement, une inauguration marque l’aboutissement d’un projet. Ici c’est l’inverse, nous sommes au cœur de la mise en place d’une volonté politique qui s’est exprimée depuis 2008. Une volonté politique qui vise à améliorer l’attractivité du Calaisis. Cette volonté politique se décline en trois axes. Il s’agit de redonner au Calaisis :de l’Attractivité économique, de l’attractivité touristique, de l’attractivité résidentielle,

La navette fluviale, c’est un peu tout cela à la fois avec son caractère innovant.

A tous ceux qui sont pressés de la critiquer je dis patience ! Ce n’est qu’un début. La Majest’in n’est qu’un instrument de la mise en valeur d’une richesse naturelle du Calaisis. Une richesse formidable qui est l’eau. Avec la mer, les bassins portuaires, les douves de la citadelle, les canaux, les étangs, les plans d’eau…Cette eau est une vraie mine d’or pour ce territoire. Elle lui donne du caractère, de l’authenticité et de la personnalité.

Et, dans la marche forcée que nous avons entamée, depuis cinq ans, pour modifier la perception du Calaisis, la mise en valeur de nos voies et plans d’eau est sans aucun doute notre plus gros chantier.

La navette fluviale, c’est en quelque sorte la cerise sur le gâteau, mais maintenant il faut faire le gâteau !

Cap Calaisis a commencé le nettoyage et l’aménagement des berges du canal. C’était absolument nécessaire et urgent. La première tranche s’élève à trois millions d’euros. Mais le total des travaux d’aménagements envisagés avoisinera les six millions, d’ici quelques années.

La tâche qui nous attend est immense. Car nous avons encore à repenser l’urbanisme et l’écrin environnemental qui entoure nos voies et plans d’eau.

C’est ce qui est en cours aujourd’hui, avec le centre de congrès et de spectacles sur lequel planchent des architectes et des urbanistes. Demain, le problème se posera pour la mise en valeur des terrains qui entourent le bassin ouest. Ce bassin accueille des centaines de bateaux de plaisance en pleine ville. C’est une pépite que de nombreuses communes nous envient. Encore faut-il la mettre en valeur. Nous y réfléchissons déjà. Ce sera pour le prochain mandat.

Pour l’heure nous devons nous réjouir de ce qui nous rassemble aujourd’hui. L’inauguration de la navette fluviale.Je ne sais pas qui l’on doit féliciter.

  • Véolia Transdev ? pour sa réponse créative à la délégation transports urbains ?

  • Le président du Sitac ? pour sa gestion innovante qui s’est traduite par la mise en place de la Div’in, des Vél’in et aujourd’hui de la Majest’in ?

  • Ou madame le maire de Calais ? qui a fait en sorte que tout cela se mette en place rapidement ?

C’est un vrai plaisir de travailler avec des gens qui vont de l’avant.

Je les remercie donc collectivement. Et j’y associe le personnel de Calais Opale Bus et leur directeur Daniel Roussel qui peut écrire un nouveau tome de ses mémoires.

Je termine en vous donnant rendez-vous, à bord de la Majest’in, lors de la fête de la musique. Soirée au cours de laquelle Cap Calaisis et ses partenaires, La voix du Nord, Nord Littoral et Radio 6, invitent les habitants qui se seront inscrits, à savourer le plaisir d’écouter un groupe de jeunes calaisiens, dont on m’a dit le plus grand bien, ainsi qu’une formation de jeunes du Conservatoire de musique de Cap Calaisis, tout en effectuant des balades sur l’eau entre la Cité de la dentelle et le quai de l’Escaut.

Voilà une bonne façon de fêter l’arrivée de l’été.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *