Assemblée Générale d’Initiative Calaisis

initiative_calaisis_AG_15avril2013_1J’ai lu dans la presse ce matin l’intervention du président Potier. Il soulignait la multiplication des projets de création et les problèmes que cela lui pose, en termes de financement. Mais je préfère, et de loin ce genre de problème que l’inverse, le manque de créateurs !

Car cet afflux de créateurs est un signe de vitalité. C’est aussi un acte de foi dans le territoire. Que n’a-t-on entendu sur Calais, ville sinistrée, recordman du chômage etc… Il faut changer de regard sur le Calaisis !

Le Calaisis c’est aussi 150 000 habitants, un chiffre très important qui nous place dans les grandes aires urbaines. Ces 150 000 habitants consomment, bougent, dépensent, investissent…

Nous avons un port et eurotunnel qui caracolent en tête des sites de transit et de fret. Nous avons des industries qui se battent pour rester leader (Tioxide, la dentelle, Schaeffler, Meccano, Alcatel…).

Oui, notre territoire est un territoire qui entreprend.

C’est pourquoi nous avons mis en place tout un système de soutiens à la création ou au développement d’entreprises. Ce système va de la couveuse au fonds de soutien à l’innovation en passant par la pépinière de la CCI, le fonds de soutien à l’artisanat, l’accueil et la formation des créateurs avec pyramides et la BGE.

Est-ce que ça veut dire pour autant que créer une entreprise c’est facile ? non bien sur. Au final celui qui prend le risque c’est le créateur.

Notre rôle à nous, représentants politiques et institutionnels c’est de faciliter au maximum leur réussite. Qu’ils se consacrent le plus possible à leur affaire, à leur cœur de métier. C’est pourquoi, je me réjouis qu’il y ait un afflux de dossiers. Même si nombre d’entre eux concernent des commerces. Pour moi il n’y a pas de bon ou moins bon emploi. Un emploi c’est un emploi !

Et même si un créateur est amené à cesser son activité au bout d’un certain temps, il ne faut pas le voir comme un échec. L’aventure de la création d’entreprise est, en elle-même, formatrice. Quand on s’est hissé au poste de responsable économique, on en sort toujours grandi. C’est une expérience unique et irremplaçable.initiative_calaisis_AG_15avril2013_2

Je vous encourage donc, monsieur le président Pottier, à poursuivre votre action. J’en profite pour remercier tous les professionnels qui avec vous donnent de leur temps pour analyser les dossiers. Leur rôle est très important car c’est un label pour le porteur de projet.

Avant de conclure je voudrai vous dire que, nous aussi, nous avons un budget à gérer. Les finances publiques ne sont pas un puits sans fond comme certains voudraient le faire croire.

Cette année encore, à Cap Calaisis, nous avons décidé de ne pas augmenter les impôts. Tant pour les entreprises que pour les particuliers. C’est notre façon de participer à l’effort collectif. En cinq ans nous avons amélioré la capacité de désendettement de l’agglomération dans un rapport de un à cinq, en passant de 72 ans à 14 ans. Croyez moi ce n’est pas rien. Et les banquiers nous le disent.

Je vois que vous êtes inquiet monsieur le président en entendant ces données et en pensant à votre subvention. Soyez rassuré, nous savons économiser là où c’est possible et investir là où c’est nécessaire.

En ce qui concerne l’agglomération que je représente, je vous confirme, au nom du conseil communautaire, notre soutien financier à initiative Calaisis à hauteur de 75 000 euros pour 2013.

Preuve que nous sommes satisfaits de ce que vous faites en faveur des créateurs d’entreprises. Merci pour eux

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *