Présentation de l’Ecole d’Art à la population

ecole_art_reunion_publique_mars2013Je voudrais vous présenter, en quelques mots, la démarche qui nous a amenés, nous élus, à décider la construction d’une nouvelle école d’art du Calaisis.

Depuis quelques années, tous les équipements gérés par la communauté d’agglomération font l’objet, ou ont fait l’objet, de travaux importants voire de constructions neuves. Je peux citer la piscine patinoire ICEO, la base de voile, le conservatoire de musique, la base de chars à voile, …etc Ces travaux sont destinés, bien sûr, à améliorer le confort des utilisateurs, mais aussi à mettre les bâtiments aux normes en matière d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

Restait l’école d’Arts, dans ses locaux centenaires, pleins de charme et de souvenirs, mais hélas devenus totalement inadaptés aux exigences actuelles en matière de sécurité, d’accessibilité et de pratique pédagogique.

La construction d’une nouvelle école d’art était devenue une absolue nécessité. Elle répond aussi aux besoins d’un projet pédagogique revisité. S’appuyant sur ce nouveau projet pédagogique, la communauté d’agglomération du Calaisis souhaite également transformer les lieux en centre de vie ouvert sur la ville. C’est ce qui a décidé les élus à choisir un lieu emblématique en plein boulevard.

Je vous propose une petite parenthèse avec le film de présentation de la nouvelle école d’art.

Ce choix audacieux a imposé naturellement une construction à haute qualité environnementale. L’agglomération veut dynamiser son école à deux niveaux. Il s’agit tout d’abord d’en assurer une meilleure visibilité et d’en accroître l’attractivité.

Ensuite, La Communauté d’Agglomération du Calaisis souhaite ajouter à ce projet une classe préparatoire aux écoles supérieures d’Art. Sur ce point, les contacts sont également noués avec l’Université du Littoral Côte d’Opale et son secteur dédié à la formation continue (C.U.E.E.P)  afin de mettre en place un DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires) orienté notamment sur les arts plastiques.

L’objectif poursuivi est de doter l’équipe pédagogique des moyens d’enseigner dans des conditions adaptées à notre époque et à notre environnement. C’est ainsi que l’agglomération renforcera les matières enseignées avec l’aide des technologies modernes notamment en renouvelant et agrandissant le parc du matériel informatique.

Puisque l’Art se développe, aussi, aujourd’hui au travers des nouvelles technologies.

Ces enjeux peuvent donc se résumer comme suit :

  1. Améliorer la qualité d’accueil des utilisateurs, professeurs et élèves
  2. Mettre l’équipement à un niveau comparable aux autres équipements de l’agglomération
  3. Assurer la dynamisation de la vie culturelle et favoriser l’accès à la pratique culturelle pour tous
  4. Constituer une passerelle vers les écoles supérieures d’art
  5. Assurer la reconversion d’une friche commerciale de centre-ville (site de l’ex-monoprix –Bd Jacquard à Calais) idéalement placée pour accueillir un équipement public structurant

Le terrain d’assise étant particulièrement important, nous avons cherché un partenaire pour nous accompagner dans cet aménagement. Ce partenaire, nous l’avons trouvé, c’est l’OPHLM de Calais.

Une co-maitrise d’ouvrage a été décidée pour réaliser le projet qui comportera donc une partie équipement public et une partie logements.

Le portage opérationnel est donc assuré par l’OPH, maitre d’ouvrage principal de l’opération, le temps de la livraison des bâtiments. Le coût total de la construction de l’école d’Arts est de 9  322 184.77 € HT

J’ajouterai enfin que, Au-delà de son côté structurel et pédagogique, ce projet est aussi un véritable outil de dynamisation du centre-ville. Grace au flux de passage, le but est aussi d’amener les utilisateurs ou les visiteurs de cet équipement, à profiter de la proximité des commerces.

Nous croyons fermement que ce projet qui fait partie des outils de promotion de notre territoire, sera un atout supplémentaire pour le Calaisis.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *