Le petit télégraphiste

J’ai eu l’occasion de lire dans le journal local de Calais, avec beaucoup d’amusement, les propos de M. Capet où il s’offusque de mon soutien à François Hollande.

Depuis septembre 2011, le MSDC s’est, dès le départ,  mobilisé pour François Hollande dans le cadre des primaires citoyennes.  Je n’ai jamais vu M. Capet sur le terrain pour soutenir François Hollande !

Lors du débat des primaires citoyennes, organisé par la section socialiste de Calais, M. Capet m’a invité pour cette confrontation entre les représentants de chaque candidat. J’ai accepté son invitation et je m’y suis rendu avec des militants du MSDC. Lors de ce débat, je ne l’ai pas entendu soutenir François Hollande.

Le 9 octobre 2011, 1er tour des primaires citoyennes, je me suis rendu dans mon bureau de vote au Collège Vauban à Calais, accompagné de mon épouse. Après avoir signé la charte des valeurs de Gauche, puis versé 1€ pour participer aux frais, j’ai voté François Hollande en l’annonçant haut et fort. Je n’ai toujours pas entendu M. Capet, prendre la moindre position sur ces primaires citoyennes. Quel courage politique !!!!!

A ce moment, faut-il rappeler l’évidence, François Hollande n’a pas été désigné par quelques milliers d’adhérents d’un parti politique mais par plus de 3 millions de Français. Par voie de conséquence, la candidature de François Hollande n’appartient plus seulement aux quelques adhérents de ce parti politique mais aux millions de citoyens qui se sont déplacés les 9 et 16 octobre 2011..

Durant les 3 mois de campagne en vue des élections présidentielles, les militants du Mouvement des Sociaux-Démocrates du Calaisis ont été les premiers sur le terrain pour soutenir François Hollande : tractages sur les marchés, porte-à-porte, réunions chez l’habitant, militance sur les réseaux sociaux…Avec, entre autre, du matériel obtenu au siège du PS, rue Solférino à Paris !

Lors de la venue de François Hollande sur la côte d’Opale, les militants du MSDC et moi-même avons fait honneur à notre candidat en étant présent en force pour son arrivée. Je n’ai vu que M. Capet accompagné d’un militant de Calais et un de Blériot. Quelle tristesse !!!!

A bien lire ses déclarations dans la presse, son seul fait d’armes est d’avoir en sa possession un courrier de l’appareil du parti socialiste lui reconnaissant, à lui seul, la légitimité de parler au nom de François Hollande. On ne fait pas de politique comme on gère une administration par des notes de services ou des courriers officiels, Monsieur Capet.

Faire de la politique, c’est être au contact de la population et les convaincre, avec son énergie, sa volonté de faire le bon choix.

Nous avons les mêmes valeurs de Gauche mais n’avons pas la même conception de la politique.

Monsieur Capet, petit télégraphiste de la Fédération Socialiste du Pas-de-Calais, n’a jamais pris la moindre position sans que « maman  fédé » lui en donne l’autorisation. Qu’il demande à « maman fédé » du PS62, pourquoi elle soutient  la candidature de notre ex-camarade Stéphane Saint-André dans la 9ème circonscription du Pas-de-Calais. Faut-il rappeler qu’il a été élu maire de Béthune dans la même configuration politique qu’à Calais ? Etonnant, non !!!!

Oui, je revendique mon soutien depuis le début à François Hollande avec le MSDC et le MRC62 et je continuerais durant les élections législatives. Je suis le seul candidat de Gauche qui ait soutenu François Hollande dés le départ et qui ait milité pour son élection à la Présidence de la République. Je serai le seul capable d’être loyal au Président Hollande mais surtout seul, au-delà des clivages traditionnels, à me battre pour les  habitants de la 7ème circonscription du Pas-de-Calais. Je n’ai pas besoin d’être chaperonné par une fédération quelconque pour savoir ce que je dois faire. L’imposture n’est pas là où l’on croit la trouver.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *