Logistique : Lancement de Calais 1er

La DUP, déclaration d’utilité publique, de la zone de la Turquerie a été signée le 20 septembre dernier. C’est une bonne nouvelle, une très
bonne nouvelle. Preuve que le dossier avance au rythme qu’il convient.

 

Trois ans de travail. Trois années à porter ce projet, à y croire, à convaincre, à
investir. Il a fallu commencer à acquérir les terrains. L’investissement est conséquent pour une collectivité comme la nôtre. 

 

Cette décision est la conséquence d’une volonté forte. Celle de faire du développement
économique la première de toutes nos priorités. Je me répète peut être mais le Calaisis a de nombreux atouts.

 

Sa position géographique, ses voies d’accès, sa façade maritime, sa place stratégique sur l’axe Londres – Francfort ne sont pas des
moindres. Ces atouts  donnent à notre territoire une vocation économique tournée naturellement vers le transport et la logistique.

 

Calais est le premier port français de fret par camions loin devant le deuxième qui est
Marseille. De fait, la zone logistique de la Turquerie est importante pour notre développement économique. Elle s’inscrit dans une logique d’aménagement économique du territoire. Elle est la
continuité de Transmark qui a aussi une vocation affirmée autour du transport et de la logistique. 

 

Il y a une cohérence industrielle.

 

01.jpgEn parallèle nous avons créé un service d’archéologie préventive afin de mieux maîtriser les délais liés aux fouilles obligatoires. C’est ce
service qui intervient actuellement sur la Turquerie. Nous nous sommes aussi investis pour présenter cette zone dans les différents salons nationaux et internationaux au travers de Calais
Promotion, notre agence de développement économique.

 

Notre investissement dans ce dossier est à la mesure de nos attentes en matière de
création d’emplois. Le projet qui nous est présenté répond à ces attentes. Un parc logistique de 200 000 m2.

 

Calais premier est à l’image de ce que nous voulons pour le territoire du Calaisis. De
l’ambition, une cohérence entre le territoire et le projet, des créations d’emplois en nombre. Si tout va bien les premiers permis de construire vont être déposés dans les mois qui viennent. Le
début de chantier est donc prévu pour fin 2012, début 2013. D’ici là nous devons faire en sorte que les créations d’emplois profitent en premier aux chercheurs d’emploi locaux.

 

03Pour cela nous devons mettre en place un partenariat spécifique entre les différentes structures. Il s’agit de Pôle emploi, des services de l’Etat,
de la Maison de l’emploi et de la formation ainsi que des services de la communauté d’agglomération. Je serai d’une extrême vigilance sur ce point.

 

Nous devons aussi veiller au confort sonore et visuel des riverains.

 

Avec Calais Premier  le Calaisis sera une plate forme logistique
multimodale, moderne, à dimension européenne. Nous entrerons dans une dynamique positive puisque nous serons incontournables.

 

Nous donnerons tout leur sens aux autres projets structurants du territoire. Je pense
notamment à Calais Port 2015.

 

Nous avons tous à y gagner.