Cap Calaisis soutient Tioxide

signature_tioxide_1.jpgJe voudrai rappeler rapidement le contexte dans lequel la convention qui va être signée aujourd’hui entre le groupe Huntsman
tioxide et la communauté Cap Calaisis a vu le jour.

 

Le fond de soutien à l’innovation industrielle est né d’une conviction simple :

 

La dynamique d’une entreprise dépend de sa capacité à créer, à innover, à se projeter dans l’avenir.

 

Nous avons donc décidé d’une enveloppe de 250 000 euros chaque année et peut être davantage en
fonction des dossiers présentés. Cette aide a aussi la vertu d’être un déclencheur, de permettre à d’autres collectivités de participer à l’effort commun. Je pense, par exemple, au conseil
régional qui ne peut intervenir sans notre participation.

 

Cet effort commun n’a qu’un objectif. Il s’agit de permettre le maintien et le développement des
entreprises sur le territoire et par conséquent de préserver et de créer des emplois.

 

Le groupe Huntsman TIOXIDE exploite le site de Calais et compte approximativement 270 emplois équivalents
temps plein. 150 salariés de sociétés sous-traitantes locales y travaillent régulièrement.

 

Créé en 1964, il produit depuis 1967, un pigment  blanc opacifiant, inerte chimiquement
et non toxique, l’oxyde de titane, qui est utilisé dans des nombreuses applications de la vie quotidienne : peinture, encres, matières plastiques, stratifiés, céramiques, etc….

 

Depuis sa création, le site de Calais a poursuivi son développement. Sa capacité nominale de production est
passée de 25 000 à  environ 100 000 tonnes par an. Cependant, l’usine de Calais subit une concurrence féroce au niveau mondial. Il est donc important qu’elle se maintienne en
tête de l’innovation.

 

signature_tioxide_2.jpgLa démarche active de recherche et développement du site  a aboutit au projet de création d’une nouvelle unité
de fabrication de sulfate de magnésium pour le marché des engrais. Ce projet est aussi un projet à fort caractère environnemental puisqu’il retraite une bonne partie des déchets produits par la
fabrication des pigments.

 

C’est dans ce cadre que le groupe Huntsman Tioxide a sollicité le soutien de l’Etat et des collectivités
territoriales.

 

Le Conseil Communautaire de Cap Calaisis a décidé, par délibération en date du 17 février 2011, d’allouer à
TIOXIDE EUROPE SAS  une avance remboursable de 500 000 € dans le cadre du Fonds communautaire d’appui à l’innovation. Les élus, dans leur décision, ont souligné le caractère
exemplaire du projet en matière de développement durable.

 

En leur nom, je vous adresse toutes nos félicitations, monsieur Dimas, ainsi qu’à vos ingénieurs et
techniciens.