Zone de la Turquerie : un peu de calme et de sérénité

turquerie_1.jpgPour faire suite à la réunion des voisins de la future zone logistique de la Turquerie, il me semble intéressant, en complément et en réponse aux articles déjà parus, de publier les
représentations suivantes réalisées par le cabinet d’architecture Paysagère Gilles Noyon.

On perçoit mieux l’intérêt de la fameuse zone verte tampon de soixante dix mètres qui
séparera l’extrémité sud des parcelles d’habitation les plus proches de la zone logistique.

Les plantations et aménagements de cette zone verte avec des merlons, comme réclamés par
l’association de défense ADECA, viendront renforcer l’efficacité de cette ceinture verte tant pour atténuer le bruit que l’impact visuel.

On remarque sur ces croquis, qui respectent les dimensions des bâtiments et des
aménagements paysagers, qu’une zone non construite vient s’ajouter entre les bâtiments et la limite de la zone verte. Ce qui étend la distance de séparation entre les habitations et les hangars à
plus de cent mètres.

Je comprends l’inquiétude des riverains à qui certaines personnes ont minimisé
l’importance du projet Turquerie. Mais Je suis persuadé que les habitants n’auront pas à souffrir du voisinage de cette zone d’activités. Pour ma part, j’ai demandé aux techniciens de donner le
maximum de garanties pour que tout le monde soit satisfait des aménagements qui seront réalisés pour préserver une excellente qualité du cadre de vie.

Notre démarche est certes guidée par la perspective de la création de milliers
d’emplois, mais nous attachons beaucoup d’importance à concilier vie économique,
turquerie_2.jpgvie sociale et respect de l’environnement.

Des efforts financiers conséquents ont été consentis depuis 2008 par la communauté
d’agglomération, et donc par l’ensemble de la population du calaisis puisqu’il s’agit d’aménagements financés par des fonds publics, pour acquérir et aménager ces terrains dans le respect des
règles du développement durable (nous sommes adhérents de l’association PALME qui labellise en France des zones de haute qualité, respectueuses du développement durable). Nous avons favorisé le
plus possible les procédures d’acquisitions amiables.

Nous avons largement communiqué nos intentions de favoriser des activités créatrices
d’emplois locaux. Les investisseurs ont répondu présents et ils nous présenteront bientôt leurs premiers clients. Il serait dommage que tant d’efforts et de temps passé soient oubliés.

Le temps est venu de jouer l’apaisement et la concertation dans l’intérêt de tous. La
prochaine réunion sera publique et aura lieu fin septembre. Entretemps, nous restons à disposition de la population qui aurait des questions particulières.