Le temps de la réflexion

http://images.travelpod.com/users/pchauvet4/1.1237981620.le-repos-de-la-guerriere.jpg

La période des vacances est propice à la réflexion. Quelques jours de repos, un agenda moins chargé qu’à l’accoutumé,
une liberté d’esprit plus grande donnent à la période estivale les charmes d’un temps moins contraint et plus léger en apparence.

 

En apparence seulement parce qu’au regard de la situation «  ce n’est pas le moment de se laisser aller au
luxe d’un répit ou de prendre les tranquillisants de l’attentisme
 » comme l’avait écrit, un jour, Martin Luther King.

 

Chaque année l’été me permet d’engager une profonde réflexion. L’ouverture au sein département des territoires de
l’agglomération d’un service Cohésion sociale permet de donner plus de force et d’efficacité à cet aspect de la politique communautaire.

 

Ce service pilote la coordination du Contrat Urbain de Cohésion Sociale, CUCS, du Contrat Intercommunal de Sécurité
et de Prévention de la Délinquance, CISPD. Il portera le programme local de l’habitat, PLH, et travaillera sur l’économie sociale et solidaire avec les différents partenaires de l’agglomération
tel le PLIE, la Maison de l’Emploi et de la Formation, la Mission Locale et les structures actives dans la création d’entreprises.

 

http://www.epargne-solidaire.net/wp-content/uploads/2010/11/economie_solidaire.jpgLa cohérence de ce service permettra d’avancer beaucoup plus loin dans certain
domaine. Je pense notamment à l’économie sociale et solidaire. Il faut là encore être créatif, audacieux et innovant. L’insertion par l’économie nous demande d’être dans l’innovation sociale
permanente. Il nous faut créer une véritable stratégie.

 

Être innovant sera également nécessaire dans la phase de négociation du contrat territorial de développement durable
avec le Conseil Général du Pas de Calais. Il s’agit de poser les bases d’un projet commun qui tirera le Calaisis vers le haut. Le Palais des congrès en sera un élément important.

 

Etre audacieux sera primordial lorsqu’il s’agira de mettre en pratique le rapprochement des intercommunalités. A mes
yeux, la fusion de Cap Calaisis et de la Communauté de Communes du Sud Ouest du Calaisis ne peut être qu’une première étape.

 

Une étape nécessaire mais qui doit conduire vers un territoire véritablement pertinent, c’est-à-dire le bassin de
vie.

 

Etre créatif se révèlera indispensable en 2012 pour accompagner le grand événement mondial que seront les jeux
olympiques de Londres. La dimension sociale sera clairement affichée avec l’opération « 2012 enfants à Londres en 2012 ». La dimension économique devra se concrétiser par le passage,
l’hébergement et la restauration des sportifs et des spectateurs. La dimension festive nous amènera à proposer des animations durant cette période. Nous devrons être à la hauteur de notre slogan
« Médaille d’or de l’accueil ».

 

Dès les premiers jours de septembre, un travail avec les élus et techniciens concernera le projet de l’école d’art.
Au-delà des discours il faut des actes.

 

Plus personnellement, cette rentrée sera marquée par les primaires ouvertes du candidat du PS aux élections présidentielles. Mon engagement à gauche me conduira inévitablement à y
prendre part.

 

Je me réserve le droit d’être discret sur mon choix mais il se portera sur le ou la candidate proche de mes
convictions sociales réformistes, audacieuses socialement et pragmatiques économiquement. Partir du réel pour aller vers l’idéal disait Jean Jaures.

Le temps de la réflexion

http://images.travelpod.com/users/pchauvet4/1.1237981620.le-repos-de-la-guerriere.jpg

La période des vacances est propice à la réflexion. Quelques jours de repos, un agenda moins chargé qu’à l’accoutumé,
une liberté d’esprit plus grande donnent à la période estivale les charmes d’un temps moins contraint et plus léger en apparence.

 

En apparence seulement parce qu’au regard de la situation «  ce n’est pas le moment de se laisser aller au
luxe d’un répit ou de prendre les tranquillisants de l’attentisme
 » comme l’avait écrit, un jour, Martin Luther King.

 

Chaque année l’été me permet d’engager une profonde réflexion. L’ouverture au sein département des territoires de
l’agglomération d’un service Cohésion sociale permet de donner plus de force et d’efficacité à cet aspect de la politique communautaire.

 

Ce service pilote la coordination du Contrat Urbain de Cohésion Sociale, CUCS, du Contrat Intercommunal de Sécurité
et de Prévention de la Délinquance, CISPD. Il portera le programme local de l’habitat, PLH, et travaillera sur l’économie sociale et solidaire avec les différents partenaires de l’agglomération
tel le PLIE, la Maison de l’Emploi et de la Formation, la Mission Locale et les structures actives dans la création d’entreprises.

 

http://www.epargne-solidaire.net/wp-content/uploads/2010/11/economie_solidaire.jpgLa cohérence de ce service permettra d’avancer beaucoup plus loin dans certain
domaine. Je pense notamment à l’économie sociale et solidaire. Il faut là encore être créatif, audacieux et innovant. L’insertion par l’économie nous demande d’être dans l’innovation sociale
permanente. Il nous faut créer une véritable stratégie.

 

Être innovant sera également nécessaire dans la phase de négociation du contrat territorial de développement durable
avec le Conseil Général du Pas de Calais. Il s’agit de poser les bases d’un projet commun qui tirera le Calaisis vers le haut. Le Palais des congrès en sera un élément important.

 

Etre audacieux sera primordial lorsqu’il s’agira de mettre en pratique le rapprochement des intercommunalités. A mes
yeux, la fusion de Cap Calaisis et de la Communauté de Communes du Sud Ouest du Calaisis ne peut être qu’une première étape.

 

Une étape nécessaire mais qui doit conduire vers un territoire véritablement pertinent, c’est-à-dire le bassin de
vie.

 

Etre créatif se révèlera indispensable en 2012 pour accompagner le grand événement mondial que seront les jeux
olympiques de Londres. La dimension sociale sera clairement affichée avec l’opération « 2012 enfants à Londres en 2012 ». La dimension économique devra se concrétiser par le passage,
l’hébergement et la restauration des sportifs et des spectateurs. La dimension festive nous amènera à proposer des animations durant cette période. Nous devrons être à la hauteur de notre slogan
« Médaille d’or de l’accueil ».

 

Dès les premiers jours de septembre, un travail avec les élus et techniciens concernera le projet de l’école d’art.
Au-delà des discours il faut des actes.

 

Plus personnellement, cette rentrée sera marquée par les primaires ouvertes du candidat du PS aux élections présidentielles. Mon engagement à gauche me conduira inévitablement à y
prendre part.

 

Je me réserve le droit d’être discret sur mon choix mais il se portera sur le ou la candidate proche de mes
convictions sociales réformistes, audacieuses socialement et pragmatiques économiquement. Partir du réel pour aller vers l’idéal disait Jean Jaures.