Club DSK 62 : Interview

Je terminais ma note « Jugement médiatique » par « C’est pourquoi, nous avons le devoir  pour la sérenité de la justice de protéger la victime présumée et mais également le présumé coupable, qu’il
ou elle soit riche ou pauvre, qu’il soit ancien Directeur du FMI ou femme de ménage
. »

Dans le même esprit, retrouvez ci-dessous mon interview sur Calaisis TV ce 23 mai 2011.