Vernissage expo École d’Art du Calaisis

vernissage_expo_ecole_art_calaisis_1.jpgLes expositions à l’école d’art sont, à chaque fois, des appels à la découverte.

 

Aujourd’hui, dix artistes plasticiens travaillant en région nous proposent leurs créations. Je ne les citerai pas
tous afin d’en oublier aucun.

 

Il s’agit d’une réponse à un appel à projet en collaboration avec « la plus petite galerie du monde (ou
presque) » de Roubaix.

 

Cet appel à création se voulait festif et convivial. D’où le thème «  2011 en guirlande 2012 ». Tout y est,
le jeu de mot qui crée l’équivoque, et la guirlande qui évoque immédiatement la fête, la lumière et de joyeux instants.

 

Nous voilà dans les meilleures conditions pour découvrir des créations, des univers et des expressions différentes,
surprenantes, attirantes, interrogatives.

 

vernissage_expo_ecole_art_calaisis_2.jpgCette découverte nous est nécessaire. Elle doit être permanente. Elle nous sert à ne pas s’enfermer dans
les certitudes. Elle nous permet d’être attentifs à ce qui se passe autour de nous. Elle nous ouvre l’esprit et nous emmène sur des chemins que nous n’avions pas imaginer aborder.

 

Ces affirmations peuvent paraitre classiques, rebattues, dépassées. Mais hier, un grand quotidien du soir posait
cette question « Face à l’individualisme, comment réapprendre à coexister ? »

 

Nous en sommes là, aujourd’hui. Nous en sommes à nous demander comment réapprendre à coexister, à vivre
ensemble.

 

Ce type de dispositif me parait intéressant pour retisser du lien. J’en reviens donc à la nécessité de la découverte
et à l’ouverture d’esprit. La reconquête du vivre ensemble passe par là.

 

C’est un grand poids que je fais peser sur vous, tout à coup. Mais je veux simplement dire que l’art et les artistes
participent pleinement à cet état d’esprit ouvert et sensible.

 

L’école d’art du Calaisis à aussi, de ce point de vue, une mission importante dans la cité.