Lancement de Vel’in dans le Calaisis

Quelques-images-4-0201.JPGIl me semble que le moment est symbolique et important.

 

Il traduit clairement et dans les faits la volonté politique de faire prendre au transport urbain un nouveau visage.
Nous devons le faire évoluer vers des modes plus doux, plus économes en énergie, plus respectueux de notre environnement immédiat.

 

Il faut l’adapter à notre époque. Il faut lui apporter la diversité qui permettra à chacun de pouvoir trouver la
réponse à ses besoins, ses moyens et son style de vie. C’est ainsi qu’il séduira le plus grand nombre.

 

Pour préserver la qualité de vie dans l’espace urbain, il faut inévitablement repenser les déplacements. De la façon
dont nous nous déplacerons en ville dépendra, en partie, la manière dont nous vivrons la ville plus ou moins bien.

 

Quelques-images-4-0211.JPGAujourd’hui nous ne vivons pas là où nous travaillons, nous ne consommons pas là où nous nous divertissons. Les déplacements sont de plus
en plus nombreux, de plus en plus long. C’est inévitable.

 

Il faut pouvoir trouver l’offre de transport nécessaire à la variété des déplacements que nous avons à faire. Ces 160
vélos en location libre service apporteront un service attendu. J’en suis convaincu.

 

Cette nouvelle manière de vivre la ville sera le reflet d’une démarche d’un développement que nous souhaitons
durable. Cette démarche fait aussi partie de l’attractivité d’un territoire.

Il faut agir sur tous les fronts en même temps : l’économie, le social et l’environnement. C’est une démarche
d’ensemble cohérente qui s’enrichit mutuellement.

 

C’est pour toutes ces raisons que je trouve ce moment symbolique et important.