Calais Promotion : Assemblée Générale

LQuelques-images-3-6981-copie-1.JPGes résultats, malgré la crise plus sensible ici qu’ailleurs,  sont porteurs d’espoir.

 

Quelques exemples permettront de bien me faire comprendre.

 

La zone du Virval tout d’abord.

 

Suite au désengagement d’une grande enseigne, qui voulait modifier l’option choisie au point d’en changer profondément
la nature, une nouvelle stratégie a pris corps autour du nouveau centre hospitalier.

 

Un pôle santé se développe maintenant sur 40 hectares de cette zone. Nous savons déjà qu’une clinique spécialisée
viendra s’y installer prochainement avec de nombreux emplois à la clé.

 

Une autre partie du Virval, 35 hectares, est aujourd’hui immédiatement disponible pour d’autres projets.

 

Quant aux zones Transmarck et Turquerie,

 

Madame la présidente l’a évoqué il y a quelques minutes, nous avons signé un pacte de préférence avec le groupe Affine
concerto.

 

L’accord avec ce spécialiste européen des plates-formes logistiques porte sur 8,3 hectares et sur un projet créateur
de 200 emplois potentiels.

 

Deux projets qui portent la promesse de près de 400 emplois, ce n’est pas négligeable. Loin s’en faut.

Même si ce n’est toujours pas suffisant !

 

Pour consolider notre offre, nous devons disposer de terrains. C’est une nécessité qui m’a été confirmée par tous les
acteurs du développement économique dès mon arrivée à la présidence de la communauté d’agglomération.

 

C’est pourquoi nous avons engagé une politique d’achat de terrains sur la zone de la Turquerie. Une première tranche
de près de 50 hectares sur les 160 que comptent cette zone a été acquise.

Il s’agit d’une surface similaire à toute la zone Transmarck.

 

Là encore ce n’est pas négligeable. Cela a demandé du temps, et des moyens financiers, mais c’était
indispensable. 

 

En quelques semaines, nous avons cédé trois parcelles de la ZFU Marcel Doret. Ce sont des projets de moindres
envergures, peut être, mais à chaque fois créateur d’emplois.

Et en la matière, il n’y a pas de petit projet !

 

Les PME-PMI sont indispensables à la vitalité économique d’un territoire. Nous avons à leur prêter beaucoup
d’attention même si leur projet ne crée pas des emplois par centaines.

 

C’est moins vendeur, sans doute ; c’est plus discret, surement ; les chiffres ne sont pas
 exorbitants, c’est évident ; mais elles  font la richesse d’un territoire.

 

Je comprends les impatiences et notamment de ceux qui sont dans la difficulté. Il y a une urgence sociale. Avec plus
de 16% de chômeurs, il faut traduire le développement économique par création d’emplois.

 

Quelques-images-3-6980.JPGJe comprends aussi que les gens attendent beaucoup de nous. Nous devons assumer cette responsabilité et l’espoir que nous avons fait
naitre.

 

C’est pourquoi, Mme Présidente, nous devons franchir une nouvelle étape dans le plan d’actions de Calais
Promotion.

 

Jusqu’ici, nous avons appliqué des règles de marketing plutôt intuitives.

 

Or la position géographique du Calaisis, nous place dans une compétition de niveau européen, voire mondial.

 

Notre démarche de marketing territorial doit être plus pointue.

 

Il s’agit d’une démarche d’ensemble visant à améliorer l’attractivité du territoire, à s’imposer dans un environnement
extrêmement global et concurrentiel.

 

Le marketing territorial utilise un ensemble de méthodes, d’outils et de pratiques de haut niveau.

 

Il place les investisseurs au cœur de sa démarche et multiplie les cibles possibles, bien au-delà du ciblage
« classique » de l’entreprise mobile en recherche d’implantation.

 

Vous l’aurez compris cette démarche c’est bien davantage que de la simple communication. C’est une démarche pro-active
qui demande beaucoup de réflexion et beaucoup d’actions.

 

Dans cette démarche, le partenariat fait toute la différence. Il est la clé principale de la réussite.

 

Nous devons donc consolider notre partenariat avec l’ensemble des acteurs du développement local pour montrer une
image positive et attractive du territoire.

 

Tous les partenaires, du plus important au plus petit, pourront s’appuyer sur cette démarche commune.

 

Calais Promotion est exactement la structure qui permet d’installer ce nouvel état d’esprit et de le rendre efficace.
Nous l’avons créé pour cela. Beaucoup d’espoirs sont placés en elle. Elle doit être à la hauteur de sa tâche.

 

C’est pourquoi, j’ai proposé à Mme la Présidente d’animer ce groupe qui doit nous permettre d’établir une véritable
stratégie afin de démontrer que notre territoire est de dimension européenne.

(intervention lors de l’assemblée générale de Calais Promotion le 5 mai 2010)