Forum des économies d’énergie à Calais

Quelques images 3 5400Je crois qu’il est important de
justifier l’investissement de l’agglomération aux cotés de la CCI et de la ville dans le cadre de ce forum.

Cap Calaisis souhaite mettre en œuvre une politique communautaire de développement
durable. Cette volonté d’une meilleure gestion de l’énergie doit se traduire concrètement. Il s’agit pour cela de mettre en place, d’ici à la fin 2012, un plan climat territorial. Je pense que
des actions efficaces  peuvent être entreprises dans les domaines du transport, du bâti et de l’aide aux particuliers.

 

A propos du transport, une étude de faisabilité en cours doit pouvoir dire ce qu’il
est possible de faire en matière de transport en commun en site propre de type tramway ou autre. Il est aussi question de transport urbain par navette fluviale ou encore de location en libre
service de vélos.

 

L’enjeu est clairement de proposer des alternatives crédibles, et de qualité, au
« tout automobile ». Pour ce qui concerne le parc communautaire, de nouveaux véhicules légers dits «propres ou à énergie douce » doivent être acquis dès cette année.

 

S’agissant du bâti, la communauté d’agglomération entend aussi montrer l’exemple. Ainsi
toutes les nouvelles réalisations s’insèreront dans la démarche de Haute Qualité Environnementale. Nous en avons un bel exemple avec la base de voile et de loisirs Tom Souville qui bénéficie de
système de chauffage solaire et de récupération d’eau de pluie.

Il s’agit de minimiser les impacts sur le milieu naturel et, dans le même temps, de
diminuer les coûts d’exploitation. 

 

Quelques images 3 5394Un audit énergétique des bâtiments
communautaires va être engagé au second semestre de cette année. Déjà plusieurs projets sont à l’étude, par exemple :

  • La terrasse principale de 650 mètres carrés de l’hôtel communautaire pourrait
    accueillir, assez rapidement, une centrale photovoltaïque.
  • Un partenariat avec les Eaux de Calais permettra d’expérimenter la récupération et
    l’utilisation de la chaleur du réseau d’eaux usées.
  • Une étude sera menée sur la possibilité de récupérer les calories présentes dans les
    bassins de traitement des eaux usées de la Station d’épuration Monod afin de chauffer les locaux d’exploitation et de réduire d’autant la facture énergétique.

 

Le projet le plus important reste l’aide aux particuliers. Tout d’abord un point info
énergie permettra aux habitants de l’agglomération de s’informer sur les meilleures façons d’économiser l’énergie au quotidien, sur les aides proposées par l’Etat, les collectivités et les
organismes spécialisés.

Le point info énergie permettra également d’obtenir des conseils en éco-construction et
une aide au montage des dossiers de demande de subventions. Un éco-conseiller animera ce point info énergie qui doit être mis en place avant la fin de l’année 2010.

 

Enfin, au-delà de l’information et du conseil, l’agglomération étudie la possibilité
d’accompagner financièrement, les particuliers propriétaires, en complément des dispositifs existants tels que le Crédit d’impôt, l’éco prêt à taux zéro, les subventions de l’ADEME ou encore les
aides de l’agence nationale de l’habitat.

 

Cette participation, qui devrait être mise en œuvre en 2011, portera principalement sur
l’utilisation des énergies renouvelables.

 

Voilà ce que je pouvais dire aujourd’hui sur la démarche de Cap Calaisis. Les économies
d’énergie sont au cœur de la compétitivité de notre territoire. Une politique est en train de prendre corps. Elle se traduira par des exemples concrets.

J’espère qu’elle se traduira, aussi, par du développement économique des entreprises
présentes à ce forum et par de la création d’emplois durables.