Pose de la 1ère pierre Clinique du Virval

CIMG5525.JPGCette première pierre est symbolique. Elle est non seulement la première de la clinique du Virval mais elle est aussi celle du pôle
santé que nous souhaitons développer autour du nouvel hôpital.

 

Le pôle santé propose 45 hectares. Il dispose déjà d’un EHPAD et d’un centre logistique
technique qui sera commun avec le nouvel hôpital.

 

Mais ce pôle santé a besoin, pour prendre toute sa mesure, de personnes entreprenantes
comme les docteurs Lefebvre et Morasz.

 

Ils ont su être réactifs et être les premiers à percevoir la dynamique du nouvel hôpital
et tout le potentiel de cette zone, très bien desservie et située idéalement à égale distance des grandes villes de la Côte d’Opale.

 

Au delà de leurs qualités professionnelles reconnues, ils se sont montrés
particulièrement rigoureux dans les négociations avec les services de Cap Calaisis. Mais il n’y a là rien d’anormal. Nous savons tous les montants importants des investissements nécessaires pour
respecter les exigences de qualité du secteur de la santé.

 

Le dossier qu’ils ont déposé à l’ARS, l’agence régionale de santé, est exemplaire et
porteur d’emplois. Malgré tout, ils assument un risque et méritent pour cela tout notre respect et toute notre attention.

 

CIMG5565.JPGIls peuvent compter sur l’agglomération pour les accompagner tout au long de ce projet.

 

Je souhaite que leur exemple fasse boule de neige, sans mauvais jeu de mots au vu des
conditions climatiques de ces derniers jours.

 

D’autres dossiers sont en cours de montage, notamment en ce qui concerne les services
aux patients. La zone du Virval voit le développement de son pôle santé se structurer peu à peu autour du navire amiral qu’est le centre hospitalier.

Le développement d’activités de soins et de santé complémentaires favorise la synergie
entre le domaine de la formation et le secteur de la biologie santé, et étoffe les complémentarités et les coopérations littorales.

 

Cette pierre est la première d’une longue série, j’en suis convaincu.
 

One Comment