Lancement ISIGAZ

 

CIMG5443.JPGLancement ISIGAZ, Mardi 7 décembre 2010, à la Base de voile Tom Souville

 

Je dois dire que quand on m’a expliqué le contenu de cette action, j’étais plutôt
étonné. Et pourtant…

 

Plus de 97% des accidents  imputables au gaz naturel concernent les
installations intérieures. Les anomalies concernent en premier lieu le raccordement cuisson et dans 90% des cas il s’agit de simples tubes souples non conformes. Négligence, imprudence,
manque d’information ou de conseil, tout porte à croire qu’il s’agit un peu de tout cela.


Une anomalie sur 4 concerne la ventilation des logements et dans un cas sur deux, elle est due à une ventilation obturée par le locataire lui-même.

 

Ces quelques chiffres démontrent bien que la prévention et l’information sont
essentielles pour prévenir les situations à risque.

 

L’action ISIGAZ qui veut dire, si j’ai bien compris, Information Sécurité
Intérieure GAZ, démarrera dès ce mois de
décembre 2010 pour se prolonger jusqu’en
septembre 2011. Elle concernera 1 500 logements des quartiers de la politique de la ville de Calais.

 

Elle veut apporter, en lien avec les structures de médiation locales, un soutien à ceux
qui sont susceptibles de rencontrer des difficultés pour appréhender les conseils et règles élémentaires de sécurité.

 

CIMG5445.JPGJe ne peux que m’en féliciter. J’espère quelle sera la porte d’entrée pour aller au-delà de la sécurité du simple risque gaz et que
l’ensemble des risques sera un jour prochain évoqué avec les locataires.

 

J’espère que cette action amènera les locataires à s’interroger sur les autres
situations à risque dans leur logement.

 

Elles sont nombreuses. Les accidents domestiques sont la première cause de
mortalité infantile. Pourtant, la plupart peuvent être facilement évités.

 

On recense de nombreux risques ménagers : l’étouffement, la noyade, les chutes, les
intoxications, l
’accessibilité des produits dangereux, des ustensiles tranchants,
des médicaments, les plaques de cuissons, les chutes dans les escaliers, les raccordements électriques défectueux  …etc.

 

Mais en attendant, Isigaz est un premier pas. Il faut le franchir pour atteindre la
seconde étape. Et je félicite les porteurs de ce très ingénieux projet de sensibilisation à la sécurité.