Conseil communautaire de Cap Calaisis

Calaisis TV : conseil communautaire de cap calaisis
envoyé par calaistv. – L’actualité du moment en vidéo.


http://www.nordlittoral.fr/img/structure/logo.gifLes élus de l’agglomération ont siégé hier soir

Les finances de Cap Calaisis en débat

 

Les élus ont siégé durant moins d’une heure hier soir, dans la salle du conseil de la mairie de
Calais.


Anticiper l’avenir en préparant les grandes réformes économiques qui auront des conséquences sur les finances publiques
de Cap Calaisis, tel était l’un des objectifs du débat d’orientation budgétaire hier soir, afin de préparer l’agglomération à traverser « une année charnière ».


Le débat d’orientation budgétaire de Cap Calaisis, hier soir, visait finalement deux objectifs : anticiper l’avenir des communes et du littoral – à travers notamment le projet
d’excellence territoriale – mais aussi préparer les finances publiques à de grandes réformes, dont celle de la taxe professionnelle. « Chaque année, cela correspond à 37 millions
dont 27 reversés directement aux collectivités locales de l’agglomération, explicite Philippe Blet, le président de Cap Calaisis. Aujourd’hui, l’État nous assure d’une compensation financière.
Mais celle-ci sera fixe alors que la taxe professionnelle, par le jeu des bases, était variable. » D’où l’importance du débat d’hier soir. Philippe Blet s’est targué hier soir d’une marge de
manoeuvre plus souple en rappelant que la capacité de désendettement est passée de 70 ans à 30 ans « grâce à deux mesures essentielles » : la mise en place d’une fiscalité mixte,
c’est-à-dire également basée sur les taxes d’habitation, de foncier bâti et non bâti  ; la seconde mesure étant la réserve d’un million d’euros par an pour de l’auto-financement. « Il
nous fallait être crédible », insiste Philippe Blet en s’engageant d’emblée sur le terrain du gros dossier qu’est le projet d’excellence territoriale. Son but est d’imbriquer la ville et le
port via des opérations d’urbanisme sur le secteur de Calais nord, des opérations d’habitat, le port de plaisance, le palais des congrès. « Un projet à dix ans », rappelle le président
communautaire. Et qui doit fédérer les partenaires, locaux comme ceux du plus haut niveau : l’État via la Datar, et l’Europe ; « Calais étant la première ville où les Britanniques
posent le pied quand ils arrivent sur le continent ». Plus prosaïquement, le débat d’orientation budgétaire a été l’occasion de revenir sur « la nécessité d’une évolution de la
fiscalité mixte et une modulation des taux ménages en fonctions des besoins financiers que nous déciderons. » Le principe d’un gel de la part « intercommunalité » de la taxe d’habitation (à
4,18 %) et celle du foncier non bâti (2,39 %) est donc acté. Tout comme la hausse de la taxe foncière sur le bâti qui plafonne à 2,04  %. Lire la suite —>>>

http://www.lavoixdunord.fr/img/v2/logo.gifAU FIL DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE

Zones économiques

 

La communauté d’agglomération est depuis fin décembre propriétaire de ses premiers hectares sur la future zone
logistique de la Turquerie, située dans le prolongement de Transmarck : 51 hectares sur 160. Elle attend maintenant la décision du préfet pour le lancement de l’enquête publique. Elle travaille
aussi avec la SAFER, qui traite les transferts de terrains agricoles, pour proposer des terrains de substitution aux agriculteurs qui devront déménager.

Hier soir, les élus ont décidé de confier l’aménagement de la zone à Adevia, l’ex-Sepac, une société d’économie
mixte.

Concernant l’aménagement de la zone du Virval, dont une partie doit être dévolue à du commerce, Philippe Blet admet
avoir « des contacts  », sans vouloir en dire plus de peur d’hypothéquer des projets.

Locaux communautaires Avec la création et la montée en charge des services, l’hôtel communautaire du boulevard
Gambetta devient riquiqui. Des travaux vont être réalisés dans son annexe, au premier étage, pour que les agents de Cap Calaisis soient un peu plus au large.

Le service assainissement, qui reçoit du public, va s’installer au rez-de-chaussée de l’hôtel
communautaire.

Cette année, l’agglo a également prévu d’acheter des locaux pour l’office de tourisme intercommunal et de déménager
l’école d’art.

AssainissementCette année, des travaux sont prévus chemin Castre, rue Michelet, rue Courbet à Calais ; au marais
de Coquelles ; à Coulogne et Marck.

Douches des migrants « Des dégradations inexcusables, juge Philippe Blet, je ne comprends pas
ces agissements, ils ne sont profitables à personne
. » Lire la suite—>>>

2 Comments