La politique du « Pas nous ! Pas nous ! »

Comme tous les français, les calaisiens sont inquiets sur l’avenir de leur emploi. Les questions économiques et sociales doivent être au cœur de la campagne de l’élection présidentielle.

La question sur le développement économique de Calais a ressurgi dans les colonnes du journal le Nord Littoral.

Dans une précédente édition du journal, le maire-adjoint de la municipalité de Calais, Patrick ALLEMAND, a défendu « sa politique » en matière économique qui pourrait se résumer d’une part par « le commerce, et vive le commerce »  et d’autre part par un slogan bien connu du maire de Calais, Jacky HENIN « c’est pas nous, c’est pas nous ! »

En revanche, ce qui est nouveau, dans les propos du maire-adjoint de Jacky Hénin est l’attaque envers les socialistes et je cite « tout le monde s’accorde à dire qu’il vaut mieux traiter avec un maire communiste ou UMP car nous n’avons qu’une parole contrairement au PS et à l’UDF ». Tout ceci est purement scandaleux et insultant.

Comment un élu peut salir un « partenaire » de l’équipe municipale actuelle ? Après l’élection du frère de cet adjoint au maire (Guy) avec les voix de l’UMP à Blériot-sangatte(lire la note), après l’élection de la candidate UMP grâce aux voix communistes sur le canton Calais Nord-Ouest(lire la note), les socialistes se font insulter par un membre de la majorité municipale de Gauche.

Mes camarades socialistes, il est grand temps de réagir et je les appelle à démissionner de tous leurs mandats d’adjoint et annoncer à la population que les socialistes quittent la majorité municipale.

Il est grand temps pour les socialistes de proposer un nouveau projet politique aux Calaisiens.

Redonnons du souffle à la démocratie à Calais car depuis plus de 37 ans, ceux-ci n’ont pas eu beaucoup de choix : soit une Droite conservatrice, et nous en connaissons les ravages au niveau national, soit une vision clanique de Jacky Hénin de gestion municipale.

Je prendrais ma part à la constitution de ce projet socialiste et au rassemblement de toutes les forces vives de cette belle cité.

3 Comments